Ma Cons'Eau » Mon Jardin » Découvrez comment aménager un potager hors-sol

Découvrez comment aménager un potager hors-sol

Parfois, par manque d’espace dans notre jardin ou tout simplement en l’absence de ce dernier, on peut tout simplement concevoir un potager hors-sol sur notre terrasse ou au fond de notre cour.

La culture hors-sol est une culture qui est dans un milieu détaché du sol, on appelle ça aussi, la culture hydroponique.

C’est un vieux procédé qui existait durant les anciennes civilisations, le principe est de créer un espace rempli de terre favorable à la poussée et la culture des plantes. Le principe général est d’avoir un support, de la terre et de la matière organique comme du compost et à ce niveau, on a tout pour faire son potager hors-sol

Différents types de potagers hors-sol

On peut acheter son bac et concevoir son potager hors-sol comme on peut le fabriquer soi-même avec du bois et des outils de base en utilisant des moyens d’assemblage très simples. Côté structure, il existe deux catégories essentielles, il y a la catégorie de potagers posés sur le sol et la catégorie de potagers surélevés avec des pieds ou des supports. Le dernier est plus facile à travailler, car on général, on peut choisir la hauteur qui nous arrange.

Dans tous les cas, le potager hors-sol est plus économique, il a besoin de moins d’eau et d’entretien, il est écologique et le temps de culture est relativement réduit par rapport à un potager sur sol. Il s’adapte à l’espace où il se trouve et crée un esthétique et un dénivelé pour cet endroit.

Comment créer un potager hors-sol ?

Pour concevoir soi-même son potager hors-sol et fabriquer son bac, il nous faut avoir les matériaux et outils suivants :

  • Une planche épaisse et des tasseaux ;
  • des clous, des vis et un marteau ;
  • une bâche étanche ;
  • des pieds avec une hauteur adéquate ;
  • des roues.

On commence par l’assemblage du carré et par mettre la bâche étanche dans son fond, ensuite, on doit s’arranger pour bien étaler cette bâche au fond du bac et l’ajuster par rapport aux angles et rebords de ce fond.

La deuxième étape consiste à mettre de la terre qui soit, bien sûr, mélangée avec du compost ou de l’engrais. Arrivé là, il ne reste qu’à créer les emplacement pour les cultures en s’arrangeant pour faire des rangées. Pour plus de linéarité, on peut utiliser une ficelle bien tirée entre les deux bords du bac, puis planter les cultures à la fin.

Pour cette conception, on peut improviser avec des objets de récupération, comme les palettes, les vieux seaux ou les vieilles baignoires, cela fait des économies, en plus de faire un geste pour l’environnement.

On conseille de faire un bac carré, cela s’appelle la méthode du carré culture, elle est différente de la culture en ligne, il s’agit de diviser le carré en petits modules qui vont permettre d’avoir des cultures denses dans un petit espace, cette méthode a été mise au point par Mel Bartholomew, un ingénieur américain qui voulait innover dans le domaine du jardinage et sortir des pratiques traditionnelles de l’époque, cette méthode a vu le jour pendant les années 80.

Concrètement, il faut diviser un carré de 1,20 m en 16 petits carrés de 30 cm de côté, cette méthode a été adoptée et est devenue très populaire dans les milieux du jardinage. L’avantage principal est que l’ont peut faire son potager dans un petit espace et n’importe où.

Cette méthode économise de l’eau car le volume de terre est limité, sans oublier bien sûr de faire un paillage pour notre potager. Au printemps, les plantes se réchauffent plus rapidement, ce qui donne des récoltes plus précoces en comparaison avec un potager ordinaire.

Le potager hors-sol permet d’ajouter de la décoration et de l’esthétique à l’endroit où on le place, il peut être mis là ou cela nous arrange et à la hauteur qui nous fatigue le moins, il faut juste veiller à le mettre dans un endroit ensoleillé, ou du moins à demi ombre, ce qui reste suffisant pour certaines cultures comme la laitue ou les épinards. Du point de vue coût, le potager hors-sol revient à un coût dérisoire surtout si on est passionné de bricolage et qu’on le conçoit entièrement avec les moyens du bord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *