Ma Cons'Eau » Mon Jardin » Comment et pourquoi utiliser des engrais pour potager ?

Comment et pourquoi utiliser des engrais pour potager ?

Lorsqu’on décide de s’aventurer à créer un potager, il est important de se renseigner sur les facteurs clés de sa réussite.

En effet, dans le monde du jardinage, la qualité de la terre est un élément essentiel au succès de son potager. Nous allons essayer de vous prodiguer quelques astuces qui vont vous aider à augmenter la qualité de votre terre de plantation. Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel du jardinage mais plutôt un passionné de la nature.

Quelles est la nécessité de fertiliser son potager ?

La qualité de terre dans laquelle vous allez cultiver vos plantations est très importante. Il faut savoir que toutes les plantes se nourrissent de cette terre, il est donc normal que vos sols soient confrontés à certaines carences, qui vont engendrer un dysfonctionnement dans le développement de vos plantations, au risque d’alterner la qualité de vos cultures. C’est pour ces raisons, qu’il est vivement recommandé d’ajouter des engrais à votre potager, à fréquences régulières, afin de le nourrir, et d’aérer le sol. Nous vous recommandons l’utilisation des engrais suivants :

  • L’azote ;
  • Le phosphore ;
  • Le potassium.
Autre article sur le même sujet :   Comment utiliser l'œillet d'inde au potager ?

Comment utiliser des engrais pour potager ?

Afin de nourrir votre potager, et profiter d’une plantation de qualité, il es possible d’avoir recours à trois type d’engrais recommandés par les professionnels de l’agriculture,

  • Engrais verts ;
  • L’emmitouflement de la terre ;
  • Engrais fluides ;

En règle générale, c’est en saison hivernale qu’il est préconisé de fertiliser son potager en engrais. Ça permettra d’une part, d’accroître l’immunité de votre sol, d’autre part de le nourrir et aussi de prévenir certaines contaminations et proliférations de créatures nocives. En plus de rassasier les sols, les engrais dits « verts » ont une capacité d’absorber l’azote présent naturellement dans la terre. Une autre technique de fertilisation très appréciée par les agriculteurs, la culture des sols.

En effet, emmitoufler la terre avec un « mulch » communément appelé un paillis (une couverture constituée de feuilles, foin, compost) permettra d’humidifier les sols, et engendrer son auto altération, qui permettra de fertiliser vos sols. Il existe aussi, ce qu’on appelle des engrais fluides, que l’on peut ajouter même si le processus d’agriculture a déjà commencé. Ce type d’engrais pour potager va permettre de rassasier vos sols, particulièrement s’il s’agit de plantations de légumes connus pour leur avidité en minéraux.

On peut citer les principaux engrais fluides, l’urine, l’amendement et du fumier additionné à l’eau.

Autre article sur le même sujet :   Nos conseils pour une bonne récolte de votre potager en pots

A quelle période doit-on fertiliser son potager ?

La fréquence de fertilisation des potagers, est généralement d’ordre annuel. Les agriculteurs préconisent de porter leur choix sur la saison d’automne ou parfois celle du printemps pour apporter un engrais organique à diffusion rapide, les racines sont très actives durant ces saisons et prêtes à recevoir des éléments nutritifs. Il vous suffira de rassembler un maximum de détritus ménagers, mais pas seulement, il faudra penser à recycler autour de vous, les amendements, les herbes, le foin, sont tous recyclables pour maximiser l’efficacité de votre compost. Une fois votre compost élimé et prêt à l’emploi, dispersez le en amont de votre période de plantation sur l’ensemble de votre potager. Pour profiter d’une qualité de culture, la disposition de vos plantes est extrêmement importante.

En effet, c’est un élément majeur pour la réussite de votre potager. Cette démarche consiste à varier les plantations en mettant en place un système de roulement des espaces de plantations, en d’autres termes, chaque année, l’emplacement d’une plante devra changer l’année qui suivra. Cela va permettre de mettre toutes les plantes sur le même piédestal en termes d’apports organiques et de conditions atmosphériques.

Voici quelques étapes qui vous permettront de bien diviser votre potager, concernant les plantations des légumes racines, tels que la pomme de terre, leur plantation dans votre potager devra se faire la première année. L’année qui suivra, on vous conseille de planter les légumes qui ne se nourrissent pas de quantités importantes de minéraux, tels que les carottes ou la salade par exemple. Les oignons quant à eux, ont une très faible absorption de minéraux, il suffira de les planter la troisième année. Enfin, l’année suivante, la quatrième donc, il faudra recommencer le processus de fertilisation.

Autre article sur le même sujet :   Comment bien organiser son potager ?

Vous avez suffisamment d’informations pour vous lancer dans la fertilisation de votre potager, des étapes simples et dont l’efficacité a été prouvée et préconisée par les professionnels de l’agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *